Année 2019-2020 au Lycée de Bellegarde sur Valserhône

Posted on jeu. 19 septembre 2019 in Autres

Jackpot! Cette année j'ai un poste fixe! Je vais la passer au lycée de Saint Exupery à Bellegarde.

Caps pour l'année

Même si je passe au lycée, il a bien quelques éléments que j'aimerai bien gardé du collège.

  • Renversement des ordres: Le cours vient après les exercices. On commence par la question qu'on veut répondre à la fin puis on développe avec les élèves les outils dont on aura besoin. Les productions d'élèves font avancer et illustrent le cours.
  • Les ilots et le travail de groupe: Je trouve ça terriblement efficace. Trois ou quatre élèves par groupe est le nombre idéal pour s'attaquer à de nouvelles notions. Les groupes permettent aussi un travail technique plus efficace grâce à l'entraide et la correction par ses paires.
  • Intervention orales: Ce sont les élèves qui viennent proposer leur correction. Pour accélérer le processus l'utilisation d'une visionneuse pourrait être pertinent.
  • Les questions flashs: L'expérience du collège m'a montré que c'était un formidable outils pour remédier et consolider les notions. Mes quelques interventions en lycée m'ont montré que les élèves avaient souvent de grosses lacunes sur des petites manipulations techniques. Je suis curieux de voir si ça ne serait pas l'outil pour les travailler avant qu'elles ne deviennent pénalisantes.

Défis nouveaux avec le lycée ou vœux pieux

  • Une trace de cours propre: C'est une des demandes du BO. Elle me semble parfaitement justifiée surtout que certains élèves en ont développer usage indispensable. Il faudra donc réussir à jongler en productions imparfaites d'élèves et formalisation mathématique.
  • Intégrer des notions d'histoire de math: J'aimerai transmettre aux élèves l'idée que les maths n'ont pas toujours été tel qu'elles sont aujourd'hui, que leurs constructions a pris du temps et que se sont des hommes qui les ont construites avec les autres. Ce souhait est renforcé par la lecture de la collection Génies des Mathématiques par le monde. Cette collection place les hommes qui ont construit les maths dans un contexte historique et au milieu d'autres hommes. C'est étonnant de se rendre compte qu'une grosse partie des maths derrière le programme de terminale ES a été développée par Bernoulli.
  • Utilisation de l'outil informatique: C'est encore une demande des BO. Elle est encore plus demandée dans les nouveaux programmes. L'idéal serait d'avoir dans la classe un ordinateur par groupe pour qu'ils puissent l'utiliser dès qu'ils sentent que ça pourrait leur être utile.

Idées plus ou moins farfelues

  • Mots d'élèves: C'est un truc que j'aimerai bien réussir à mettre en place. Souvent à la fin d'un cours j'essaie de citer un élève et je n'y arrive pas. L'idée serait chaque jour réussir à retranscrire des paroles d'élèves et d'en faire un recueil.
  • Agile, sprint, Kanban...: L'agilité c'est un ensemble de valeurs qui guident une façon de travailler. Il en découle un prisme pour observer notre façon d'enseigner. Elle est née pour manager des équipes de travail en programmation et on pourrait reprendre quelques méthodes pour construire les cours. J'ai pu tester le kanban pour des révisions du BAC j'ai été épaté par l'implication des élèves. Les sprints m'attirent et c'est dans cette direction que j'aimerai aller pour travailler avec les élèves.